DAME-MARIE, DANARIA OU CACAO DAME-MARIE, DANARIA OU CACAO

         DAME-MARIE, LA BELLE TERRE

 

Reportage primé en 2002 lors du premier concours national sur l’écotourisme organisé par le ministère haïtien du tourisme.

 

 

 

 

 

 

Æ, 2e lauréat (presse parlée)

 

  

 

Imposante comme une vieille douairière, mais encore pure et vierge dans sa nature.

Porteuse d'un nom qui évoque la Vierge Marie, elle semble avoir la mission sacrée d'enfanter l'autre Haïti, l'Haïti touristique.

Située dans la partie ouest du département de la Grand’ Anse (Sud-ouest d'Haïti), Dame-Marie brille et attire comme une rose au milieu d'une haie d'épines.

 

 

 

Elle est couverte d'un épais tapis végétal, ceinturée d'un côté par les montagnes et bercée de l’autre par les vagues de la mer des Caraïbes. L'exubérance de sa végétation témoigne de la fertilité de son sol. Dame-Marie est particulièrement la terre du cacao haïtien. Elle produit également les vivres alimentaires (ignames, figues bananes, malangas, arbre véritable), les fruits et les légumes.

Dame-Marie est aussi une zone d'élevage.

La pêche est la principale activité des populations côtières. Bien qu'on la pratique aujourd'hui encore de manière artisanale, elle permet de subvenir aux besoins de ceux qui s'y adonnent. Dame-Marie dispose de la plus importante partie du plateau continentale du pays, qualifiée par les spécialistes, de vierge. La variété des captures (lambi, langoustes, poissons, écrevisses) révèle la richesse de sa faune maritime.

Dame-Marie a aussi un potentiel hydraulique. Sa pluviométrie est de loin supérieure à celle des autres régions de la partie ouest. La pluie est constamment au rendez-vous, les sources se déversent à flot et les rivières remplissent toujours leurs lits. Notons qu'elles se jettent toutes dans la mer des Caraïbes.

A tout ceci, il faut ajouter qu'elle dispose d'une centrale et d'un réseau électriques, d'un système d’adduction d'eau potable, d'un centre de santé à lits, d'une piste d'atterrissage, de rues pavées d’adoquins et d’un malecon.

Dame-Marie convient tout naturellement à l’expérimentation du tourisme alternatif. Son développement reposera sur le tourisme rural, l'agrotourisme, l'écotourisme, le tourisme de santé et le tourisme de plage.

Le milieu rural haïtien en général est fait de charmes divers. Le milieu rural dame-marien offre en plus les avantages d'un environnement mystérieux, de communautés paisibles, accueillantes, aux mœurs et traditions particulières telles que le lago-kache en plein jour dans la  blancheur du brouillard à Montagnac, les nuits arrosées au cocktail tambour, bambou et tètchwal à Baliverne, les stationnements à TET BOS, position idéale pour observer le phénoménal coucher de soleil mais aussi les escales sur la place publique, pour admirer le spectacle de l'émergence de la mystérieuse boule blanche de la noirceur de la nuit et ses milliers de reflets  sur la ville comme un raid de missiles.

Se rapportant à sa diversité culturale et à l'abondance de ses récoltes, l’on n’hésiterait pas une seconde à transformer toute cette commune en un vaste domaine agro-industriel. Du CACAO, en passant par la canne à sucre, l'arbre véritable, le manioc, du palma-christi au gingembre, presque tout à Dame-Marie est matière à transformation. L'installation de petites ou de grandes unités de transformation à travers toutes les sections donnerait un élan à l'économie de ces zones et servirait d'attrait aux agro touristes.

Quant aux écotouristes, leurs yeux ne verront nul part en Haïti un aussi beau tableau naturel fait de plaines et de montagnes, de grottes, de rivières et de mer représentant l'Haïti vierge et verte d'avant la découverte. Dame-Marie est mystérieusement dessinée pour être le portail du circuit vert haïtien.
Et tout comme au temps des Indiens, chaque quartier ou section a son guérisseur. Celui-ci a une connaissance parfaite des arbres et des plantes; il sait mettre à
 
profit leurs vertus. Au besoin, le touriste désireux de faire une cure à base de plantes et de feuilles sera le bienvenu à travers toute la commune.
Enfin, la mer, les embouchures, les rivières et la source d'eau chaude sont là, non pas comme de simples agréments, mais comme des destinations utilitaires. Avec ses côtes sablonneuses, ses immenses plages vierges (
Lahaie,   Petite-Rivière, Chien-Dent, Bakadè, Plonquette, Fonds-Mantin, Bariadelle), sa flore et sa faune, ses lieux sauvages et intactes, ses grottes naturelles et ses sources d'eau chaude en milieu rural, Dame-Marie s’offre à l’entrée Sud-ouest d’Haïti, comme port d’accueil et terre d’initiation spécialement aux bateaux de croisière qui traversent régulièrement ses eaux en direction de Labadie. Elle fera découvrir à chacun de ses visiteurs le gout exquis et l’arôme enivrant de son CACAO classé parmi les meilleurs au monde.
Dame-Marie est le joyau d’Haïti. Elle est le symbole de tout ce qui faisait d'elle la perle des Antilles. À mesure que l'on contemple cette immensité verte, on arrive forcément à se perdre et à rêver…